Pin-pon ! Pin- pon ! La sirène se faisait assourdissante à mesure que l'engin se rapprochait à grande  vitesse. Lorsqu'il arriva devant chez elle, il freina et elle reconnut son prince charmant  en l'homme qui  sauta de l'échelle arrière.
Lui qui était toujours en retard, le voilà pour une fois en avance. Il avait,  pour réussir cet exploit,  emprunté un camion de pompier, car il lui avait promis en cet après midi d'avril de venir faire une petite exploration dans son jardin privé.

Voilà, pas pu faire mieux avec six consignes en retard.

Ne laissez pas votre esprit vagabonder à tort et à travers,  je vous préviens tout de suite que la petite exploration concerne un coin du jardin laissé à l'abandon depuis un certain temps et elle avait peur de s'y aventurer toute seule. Ni plus, ni moins.